Loi Biodiversité, quels enjeux ?

Le projet de lois sur la biodiversité annoncé le 26 mars 2014 par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie met en exergue les préoccupations grandissantes des acteurs sur de l’érosion des écosystèmes. L’annonce de la création d’une agence de la biodiversité qui devrait combler le vide institutionnel et politique qui existe aujourd’hui sur la question et devrait aussi permettre de  renforcer les capacités des acteurs sur la connaissance, la recherche, les formations autour de la biodiversité.

Dès lors que la biodiversité n’est plus cantonnée à espaces protégée mais qu’elle est entendue comme une continuité écologique à travers les territoires et les eaux;  elle présente des défis importants. La biodiversité ne s’arrête pas aux frontières d’un territoire. La collectivité ou l’État seuls, ne peuvent administrer la préservation de certains écosystèmes tout comme elles n’ont que peut de pouvoir sur la migration des espèces ou le changement de certains habitats naturels. Travailler sur la biosphère pose la question de l’interdépendance des territoires et le défi de pouvoir créer des synergies positives entre les acteurs avec une vision commune de la préservation des milieux naturels.

Pour aller plus loin découvrez Les_6_mesures_phares_du_PJL_Biodiversite. ou  L’étude du CREDOC : Les français et la Biodiversité. Mars 2013